Gaëlle Laurier

Auteur de romances. Découvrez mes univers.

Facebook Twitter Instagram Wattpad Fyctia Scribay Imaginae Booknode



Sanky-panky

Chapitre 15


– Heuuu… écoutez les gars, je veux bien faire de mon mieux, mais vous avez des délais assez courts. Déjà que vous avez saccagé mes réserves, j’ai quasi plus rien à vendre moi.

Alex adoptait une attitude à la fois conciliante tout en tentant de se justifier. Dire qu’ils n’avaient aucun droit de faire ça et le voilà presque sur le point de leur proposer un plan d’apurement de dettes.

– Pas mon problème. Cinq cents dollars aujourd’hui !

De nouveau, le col de sa chemise se vit la proie des paluches de Numéro Un. Celui-ci effectuant un impeccable « tiré hors du bar par le haut », d’une coordination presque parfaite méritant un cinq sur cinq de la part du jury. Dommage qu’il n’y eut aucun concours dans les environs. Le jeune barman se retrouvant ainsi éjecté de son propre bien et maintenu sur ses jambes, pratiquement sur la pointe des pieds. À cet instant peut-être plus que cet argent qu’il devait, il espérait que ne lui vienne pas l’envie de, de nouveau, lui remodeler le nez.

– Hé ! On peut en discuter ! Je n’ai pas dit que je ne voulais pas !

Il devait trouver une parade et rapidement avant que soit lui-me^me soit son pauvre commerce en pâtisse. Ses pensées allant d’une solution à l’autre, mais, pointé dans ce sens, ses yeux se posèrent sur Valérie Lenfant s’éloignant sans se presser. Tout cela ne fit qu’un tour. Les sanky-panky, les femmes fortunées, prêtes à payer pour une bonne compagnie, son plan drague de tout à l’heure.

– J’ai un super plan les gars ! Vous savez, je sors avec une femme en ce moment, pleine aux as ! Elle va sûrement pouvoir me dépanner… enfin… vous dépanner, mais il me faut un peu de temps.

– Ne nous ment pas petite français !

– Je ne vous mens pas ! C’est elle ! La ! montra-t-il d’un doigt pointé vers sa cliente. Voyez ? La couguar là. Ce la sort ce soit, je l’emballe et on en parle plus. Mais laissez-moi encore un jour ou deux hein ? OK ?

– On va surveiller ça ! Si tu te foutre de nous, tout casser.

Enfin ses pieds se posèrent sur le sol et Alex put remettre sa chemise en place. Il n’avait pas trop le choix pour le coup, cette femme entreprenante s’était désignée pratiquement elle-même à force de lui montrer trop d’intérêt. Il ne lui restait plus qu’à espérer que ce ne soit pas juste des paroles en l’air. Même si l’idée ne lui plaisait pas vraiment. Tant pour cette pauvre touriste que pour Amandine, il allait devoir la jouer fine, entre continuer à voir la jeune fille sans qu’elle ne se doute de rien et arnaquer proprement la Bimbo.

Afin de rassurer le trio, il rattrapa Valérie avant que ne lui vienne l’envie de trouver un véritable gigolo qui lui, n’hésitera pas à succomber à ses charmes ainsi qu’à sa carte bleue. Obtint en plus d’une réponse positive la chance d’être déjà palpé comme la marchandise qu’il était quasiment devenu. En attendant, il devait retrouver Juan et sa bande, il avait quelques leçons à prendre avant de retrouver Amandine.