Gaëlle Laurier

Auteur de romances

Découvrez mes univers

Facebook Twitter Instagram Wattpad Fyctia Scribay Imaginae Booknode



L’épreuve - 1


Alexandre.

Je m’étais couché au plus tôt la veille de ce départ. Connaissant mon père, et surtout me souvenant comme s’étaient déroulés ses premiers enseignements lorsque j’avais huit ans, il serait bien capable de venir me lever avant l’aube. Imaginant me surprendre.

Je m’étais donc préparé à cela, mais pas uniquement. Que projetait-il exactement ? Souhaitait-il m’apprendre autre chose ? Me faire affronter un champion quelconque ? Me mettre à l’épreuve ?

Cinq heures venaient à peine de sonner lorsqu’il déboula dans ma chambre sans frapper et se stoppa aussi vite, me voyant déjà debout en train d’enfiler ma seconde botte.

– Je suis prêt père.

Il n’ajouta rien d’autre si ce n’est qu’il m’attendrait en bas, mais je voyais à son sourire en coin qu’il avait apprécié la surprise. Bénéficiais-je donc d’un premier bon point ?

Nous étions partis immédiatement et tels quels selon son souhait, à savoir sans nourriture. Uniquement une gourde d’eau et notre armement habituel. Cela me brûlait que de lui demander comment il concevait le reste de la journée, mais je me doutais qu’il n’en dirait rien.

En sortant, j’aperçus ma mère à sa fenêtre, elle nous fit signe et je la saluai d’un baiser, cadeau de remerciement de la part d’un fils aimant. Elle ne devait pas être des plus tranquilles quant à ma décision, mais malgré cela, elle ne s’était jamais montrée réfractaire. Je lui étais si reconnaissant pour cela.

Nous nous éloignions de Paris alors qu’en chemin, il m’interrogea sur mes motivations ainsi que sur ce qu’il m’enseigna depuis l’enfance. Jusqu’à l’une d’elles qui me paru réellement étrange sur l’instant.

– Et te souviens-tu lorsque nous attrapions des lapins, faisant ainsi croire à ta mère que nous faisions toute autre chose que de t’entraîner ?

– Oui bien entendu, m’amusais-je tout en me projetant à cette heureuse époque. Est-ce cela que vous me destinez ? Chasser quelques rongeurs ?

– D’une certaine façon

Et son sourire annonçait les prémices de ce que je prendrai longtemps comme une mauvaise farce.