Gaëlle Laurier

Auteur de romances

Découvrez mes univers


En savoir plus

Facebook Twitter Instagram Wattpad Fyctia Scribay Imaginae Booknode




La cavale - 9


Alexandre.

J’avais beau tirer sur la poignée de la porte menant au-dehors était verrouillée aussi. Et l’homme n’avait pas mis longtemps à se libérer de sa chaîne.

– Une clé ! Angèle ! Il faut une clé !

Elle regarda autour d’elle, mais c’est lui qui la détenait, forcément. Il nous l’exhiba comme pour nous ôter tout espoir avant de se jeter sur mon amie qui hurla de nouveau.

– Ça suffit les mioches ! Je vais te faire taire définitivement toi !

Durant un instant, je crus bien qu’il allait la tuer ! C’est comme si je l’avais vu faire avant même qu’il ne lève le bras et la frappe du tisonnier ardent qu’il venait de tirer de l’âtre. Comme si, avant même qu’il ne fasse quoi que ce soit, j’avais vu Angèle tomber, blessée ou pire. Et ça, cette vision terrible me fit hurler à mon tour, mais de rage. Comme si devant moi, il y avait ces gamins du village qui s’étaient amusés à me frapper tout l’été dernier et qu’il me fallait contrer afin d’enfin me libérer de leur tyrannie. Comme si la mère d’Angèle se tenait devant moi, empêchant à tout jamais que l’on ne se revoie un jour, comme si toutes les choses tristes ou mauvaises remontaient d’un coup et me poussaient vers cet homme, sans réfléchir, juste agir. Ne pas le laisser la frapper, ne laisser personne la toucher. Jamais ! C’est mon amie !

Mais c’est moi qui pris le coup à sa place.

Plus que de frapper, il le pressa sur ma manche et un nouveau cri s’échappa de moi sans que je le veuille. La brulure, la douleur, les larmes, la fatigue. Je voulais revoir mon père, je voulais les bras de ma mère. Était-ce moi qu’il avait tué ? Était-ce si douloureux de mourir ?

Des coups dans la porte le firent reculer alors qu’il voulut frapper l’un d’entre nous une seconde fois. Je sentai les tremblements d’Angèle qui, cette fois, me protégeait de son arme, se tenant devant moi. Tout aussi terrifiée que moi.

Un coup de feu fit voler la serrure en éclat et la lumière du dehors se fit aveuglante lorsque quelqu’un entra, la faisant pratiquement sortir de ses gonds.

– Éloigne-toi de mon fils ! Immédiatement !

Je voyais vaguement une lame se diriger vers notre ravisseur, mais je me sentais de plus en plus tomber dans les pommes.

– Alexandre ? fit mon père, en proie à une terrible colère.