Gaëlle Laurier

Auteur de romances

Découvrez mes univers


En savoir plus

Facebook Twitter Instagram Wattpad Fyctia Scribay Imaginae Booknode




In real life 7


Whole New World fut lancé il y a trois ans. Thomas était encore un enfant que son père, pas encore divorcé à l’époque, griffonnait déjà les prémices de ce projet sur un carnet de notes. Ce jeu aura, pour tous deux, suscité autant de joie que de peine. Une complicité père-fils au début, mais le déclin d’un mariage ensuite tant la conception dévora la majeure partie de leurs vies. Une séparation, un divorce, un enfant prit entre deux qui continua pourtant et autant que possible de vivre le rêve de son père avec lui.

D’une certaine façon, Thomas a contribué à quelques aspects du jeu, Monsieur Evans prenant en compte certains de ses avis. Comme par exemple, celui d’intégrer plusieurs mythes voire même de personnages célèbres afin d’enrichir le jeu. Cette idée d’ailleurs fut très bien comprise par la majorité des joueurs qui, eux-mêmes, créeront plus tard leurs avatars sur base de certains héros du cinéma, de la littérature ou de la bande dessinée en rapport avec cet univers.

Hakou fut d’ailleurs tiré de la. C’est Thomas qui créa ce dragon quelques années plus tard. Ce à quoi il ressemble, sa puissance et même l’ébauche de son fort. Par contre et afin d‘éviter toute rumeur de tricherie, il n’eut aucune exclusivité pour l’obtenir. Son seul avantage étant de savoir ce qui pouvait être fait ou non en jeu. Ce qui s’avérait déjà beaucoup. Mais il n’était pas encore Mordred à l’époque.

Allié au fils de l’un des collaborateurs de son père, âgé d’à peine un an de plus, ils fondèrent la guilde de Camelot et partirent à la recherche du fort d’Hakou, la place forte la mieux protégée de cet univers. C’était leur Graal, leur but ultime. Tony alias Arthur et Thomas alias... Merlin. Il y a un peu plus d’un an, Thomas fit la connaissance de Lyne qui devint sa petite amie et voulut l’inviter à les rejoindre. Il créa alors le personnage de Nelle pour elle. Et c’est tous trois qu’ils trouvèrent enfin le parchemin menant à Hakou.

Vint alors l’heure de ce qu’il appelait, la trahison. Nelle et Arthur se rapprochèrent très vite. En jeu tout d’abord puis dans la réalité. Merlin n’a jamais su lequel des deux eut l’idée de non seulement l’écarter de leur quête commune, mais également de lui dérober son rêve, son dragon. La jeune fille, en tant que calligraphe fit une copie de l’objet qui y menait et détruisit l’original afin qu’il ne puisse l’utiliser. Mais Thomas ne voulait pas s’avouer vaincu, il tenta de reconquérir Lyne, faillit y parvenir et Tony se débarrassa alors de lui en tuant son personnage. Revenu sous les traits de Mordred, créé uniquement dans le but de se venger d’Arthur, il épousa Nelle dont le cœur balançait encore entre le chevalier blond et le chevalier noir. Pensant ainsi consolider leur lien. Elle lui en donna l’illusion, lui remettant copie du parchemin. Mais l’indécise repartit auprès d’Arthur, définitivement, abandonnant pour cela Nelle au profit de Cora. Et le personnage de Nelle demeura non joué et pratiquement oublié au fond d’une liste de prédéfinis. Inutile de dire que personne n’osa s’y risquer vu la réputation du dit époux de la dame. Quant à moi, le jour où je validais mon choix, une frayeur causée par un jeune homme s’étant aperçu que quelqu’un s’était approprié le personnage m’avait fait zapper ce détail important.

L’on devinera que Mordred, même s’il du se débrouiller par lui-même, parvint à conquérir son dragon et siégea enfin dans sa tour, mais n solitaire. S’il se faisait discret, son histoire n’étant que vaguement connue comme étant l’ennemi juré du Seigneur du fort de Camelot, nul ne se doutait qu’il fut un jour son soutien, son meilleur ami, Merlin.