Gaëlle Laurier

Auteur de romances

Découvrez mes univers


En savoir plus

Facebook Twitter Instagram Wattpad Fyctia Scribay Imaginae Booknode




Partie 10.2


J’imagine que je devrai rester ici quelque temps. Tout en ignorant ce que prépare Mordred afin que je ne sois plus ennuyée par Arthur. Apparemment, j’ai eu beau refuser de le suivre, il ne semble pas comprendre. A moins de tenir absolument à ce que je fasse partie de sa guilde pour une raison qui m’échappe. Sans compter sa tentative de séduction qui a failli mal tourner.

– Silas. Puisque tu es espion, tu dois connaître beaucoup de choses concernant la guilde de Camelot non ?

– Oui ! Et bien plus encore depuis que je vous côtoie madame. N’oubliez pas que, grâce à vous, j’ai même pu y pénétrer et glaner quelques informations. Je sais par exemple que Arthur est de niveau maximum, classe chevalier évidement, mais qu’il n’a toujours pas de seconde classe. Je ne sais d’ailleurs pourquoi, je pense que ce doit être par manque de temps. Ou alors, craint-il d’être vulnérable durant le temps de cet entraînement.

Je l’écoute avec attention alors qu’il me propose de m’asseoir et fait signe à une serveuse-bot de venir nous servir. M’amusant à l’entendre me parler tantôt en roleplay, s’adressant à Nelle tantôt à la joueuse que je suis.

– Mais l’élément le plus… étonnant de cette troupe reste Cora.

– Qu’a-t-elle de particulier ? Mis à part qu’elle ne m’aime pas du tout depuis le premier jour.

– Hé bien, préparez-vous à une nouvelle de poids madame. Si mes conclusions sont exactes, Cora serait la première Nelle. Enfin, sa joueuse aurait incarné Nelle avant toi puis l’a abandonnée pour jouer Cora et se rapprocher d’Arthur. En gros, ces histoires qui courent sur la mort de Nelle numéro un ne sont que des rumeurs infondées destinées à faire passer son époux pour un assassin. Ce qui est illogique, tu n’aurais pu reprendre un personnage mort.

Et là je tombe des nues. Bien que… cette histoire prend forme peu à peu. Cora/Nelle était la compagne de Mordred, en jeu, mais en réalité également. Bizarrement, je n’arrive pas à les imaginer ensemble, l’idée même me met mal à l’aise. Arthur la lui ayant volé… enfin façon de parler. En tout cas, elle l’a abandonné pour le chevalier aux mœurs douteuses. Personnellement, j’ai l’impression qu’elle aura misé sur le mauvais cheval.

– Elle m’en veut à ce point parce que moi aussi, j’ai un lien avec son ex ? Et que Arthur voulût se rapprocher de moi, cela se tient. Tu m’avais prévenu en plus.

– Elle t’en veut à toi, mais à peu près à toutes les filles qui passent dans les environs. Parce que Arthur drague tout ce qui bouge. Comme tu l’as peut-être deviné, ils sont en couple. Dans la vie réelle, j’entends. Mais une fois en jeu, la règle n’est plus la même et notre cher chevalier blond s’amuse avec les donzelles fraîchement créées, les plus vulnérables. Ou pire, de celles venues expressément pour y vivre d’autres sensations fortes que celles fondées sur une belle aventure... tu me suis ? Mais ce n’est pas tout. Il y a d’autres mystères également. Et de tenter de les percer m’amuse beaucoup je dois l’avouer.

– Oui comme la mort de ce fameux Merlin. Ancien ami d’Arthur. Également à la source de son conflit avec Mordred selon moi. Entre ça et ces histoires d’ex-petite amie.

– Possible, mais pas uniquement. Sinon pourquoi Mordred irait se venger, sur tous les bas niveaux arrivant en jeu tu crois ? Par pur plaisir ? Et uniquement des filles ? Serait-il misogyne ?

Il ne m’en avait pas donné l’impression, mais je ne pouvais oublier ces mots qu’il avait prononcés lorsqu’il avait tenté de tuer mon premier personnage : « Je suis désolé ». Comme s’il se forçait à commettre ces crimes.

– Et puis il y a encore un point, le plus évident selon moi qui justifie qu’Arthur te veuille toi et personne d’autre. Pour cela, je dois t’expliquer l’une des facettes de ce jeu : les créatures légendaires. Première règle, elles sont uniques. Une seule pour tout l’univers. Et une seule par personnage. Normal sinon ce ne serait pas du jeu. Seconde règle, trouver l’artefact qui permet de posséder cette créature. Selon, ça peut être n’importe quoi. Un bijou, une statuette, une plume même ou bien… un parchemin. Cet objet est parfois une sorte de déclencheur de quête parfois l’objet d’invocation lui-même.

– Les onces sont-ils légendaires ?

– Tu veux parler de la panthère des neiges ? Et comment ! Elle peut geler n’importe quel ennemi et le mener à la mort si celui-ci est de trop faible niveau. Tu imagines ! Mais ici, je parle surtout du dragon Hakou. Le plus puissant du jeu. Celui qui détient le parchemin capable de le mener au fort, détient la condition pour tenter la quête pour l’obtenir. Nelle, ce parchemin, c’est toi qui l’a. Mets-toi à la place d’Arthur. S’il parvient à tuer Mordred, s’il fait de toi son alliée sans trop t’expliquer à quoi il sert, Hakou lui appartiendra. C’est ça qu’il veut !