Gaëlle Laurier

Auteur de romances. Découvrez mes univers.

Facebook Twitter Instagram Wattpad Fyctia Scribay Imaginae Booknode



Whole New World 1.0

Partie 10.1


Nous arrivons au prochain village et laissons là nos montures avant de nous diriger vers un temple. Profitant de cette légère accalmie, je fais enfin connaissance avec ses compagnons. Ayant toujours vu Silas seul, je ne me doutais pas qu’il en ait. Un nain nommé Taurin ainsi qu’un autre humain archer tout comme lui apparemment, Neo.

– Ce temple en tant que lieu saint ne permet pas les transports, chuchote Silas, ne souhaitant pas troubler la quiétude des lieux. Neo tu vas rester en ville. Tu nous tiendras au courant si jamais des gens de Camelot débarquent ici pour la chercher. Au pire, envoie les vers la capitale, ça va les occuper un moment. Taurin, tu vas à l’auberge, Mordred veut te voir.

– Entendu, fait le petit barbu qui m’adresse un large sourire avant de nous quitter.

– Quant à nous jeune dame, fait mon ami en se tournant vers moi, nous allons dans mon antre. Ceci est pour vous.

Il me tend alors un parchemin.

– Tu as le droit d’en faire une copie si tu le souhaites. C’est même préférable.

– Dans votre antre ? Vous possédez un fort vous aussi ?

– Pas tout à fait. Nous préférons la discrétion et donc, nous logeons dans une région particulièrement éloignée.

– Tu es chef de guilde toi aussi ? Décidément, j’en apprends tous les jours.

– C’est normal. Il s’agit d’une guilde particulière. D’habitude, je préfère garder le secret. C’est plus indiqué vu ce que nous faisons car nous espionnons, nous dérobons, nous enlevons. En bref, nous sommes des mercenaires que l’on recrute pour divers travaux. Et votre époux nous a chargé de vous protéger dame Nelle. Ne tardons donc plus.

Je reste sidérée. Ce n’est pas juste ce jeu qui déborde de découvertes, mais ses joueurs également. Sans tarder, je copie puis déchire le parchemin qu’il me tend et me retrouve au-devant d’une sorte de chalet. Perdu dans un décor montagneux dont les cimes sont enneigées. J’entends un bruit d’eau proche tandis que les arbres qui nous entourent, étonnement large et feuillu, sont entourés de sortes de petites lucioles.

– Cet endroit est notre couverture. Cela fait office d’auberge tandis que la source d’eau chaude venant des montagnes aurait des vertus médicinales. Mais entre nous, je crois que c’est pour attirer le touriste. Un vrai petit paradis, tu ne trouves pas ? Et je ne vais pas tarder à y faire lancer le sort d’anti-transport.