Gaëlle Laurier

Auteur de romances. Découvrez mes univers.

Facebook Twitter Instagram Wattpad Fyctia Scribay Imaginae Booknode



Whole New World 1.0

Partie 6.1


Ce doit être la créature la plus immense qu’il existe en jeu : un dragon. Nul orage à l’horizon, l’ombre étant due à sa masse imposante tandis que ce sont ses battements d’ailes qui causent les bourrasques. Arthur et Cora se lèvent aussitôt. Tous deux sur le qui-vive.

– Va vite te mettre à l’abri Nelle ! ordonne aussitôt le chevalier blanc. Que quelqu’un l’emmène !

– Pourquoi ? Ça devait arriver non ? Tu devais bien t’en douter Arthur, fait sa compagne.

– Comment ça ? Qui est-ce ?

– Mordred, répondit Silas, complètement fasciné par l’animal. Alors Hakou existe bel et bien ! Je pensais qu’il s‘agissait d’une légende.

– Oui il existe et ce n’est pas du jeu que de l’utiliser pour venir troubler un évènement ! se
fâcha notre hôte.

Alors qu’il monte au plus haut des gradins, mettant ses mains en porte-voix pour lui parler, Cora m’attrape sans ménagement par le bras et me tire jusque sous l’une des tentes.

– Ordre du Seigneur Arthur, tu restes donc là et tu ne bouges pas. S’il ne tenait qu’à moi par
contre, il pourrait tout aussi bien te dévorer, cela me serait égal.

Dissimulée derrière de simples toiles, bien fragile protection en comparaison de la puissance d’un dragon de cette taille, j’entends donc la conversation du dehors.

– Que veux-tu Mordred ? Tu n’as nul droit de venir ici !

– Je viens participer aux joutes, je suis chevalier moi aussi, j’en ai le droit.

– Pas sans invitation !

– Nul ne peut empêcher un joueur de participer à une animation, c‘est dans la charte et comme tu vois, ce n’est pas une stupide porte qui va m’en empêcher !

Jetant un coup d’œil entre les morceaux de toile de la tente, je remarque qu’Arthur semble bien moins sûr de lui alors que son ennemi lance une corde du haut de sa monture volante, s’y laissant glisser jusqu’en bas. Immédiatement, le dragon reprend son vol et repart majestueusement au loin.

– Je demande un combat. Un seul et contre toi Arthur et puis je m’en irai.

– Bien, finissons-en !

– Oh ! Mais ce n’est pas tout. Si je gagne, je récupère ce qui me revient de droit.

– C’est à dire ?

– Ma femme.

– Tu es fou ! Hors de question !

– Préfères-tu que je rappelle Hakou ?

– Tu triches Mordred !

– Je te laisse le choix. Quelques morts parmi tes précieux invités ou bien cette joute pour récupérer Nelle. Choisi.

Silas dévale les gradins, s’approchant alors de la tente ou je me cache, gardant son arc ainsi qu’une flèche en main,

– Je pense que tu as ton mot à dire toi aussi Nelle.

– Alors qu’elle se montre courageuse et qu’elle y aille sans broncher.

Ce doit être facile pour Cora de dire ça, ce n’était pas elle qui allait se retrouver en tête à tête
avec le personnage le plus violent du jeu ! Qui plus est, il me semble qu’elle n’attend que cela, que je disparaisse de sa vue. Silas avait peut être raison après tout, j’étais comme une rivale pour elle. Mais c’était pourtant ridicule de le prendre comme ça.

– Non, je ne veux pas aller avec lui. Mais vu ses menaces… je…

C’est Arthur qui finalement lui répond, acceptant la joute.