Gaëlle Laurier

Auteur de romances. Découvrez mes univers.

Facebook Twitter Instagram Wattpad Fyctia Scribay Imaginae Booknode



Whole New World 1.0

Partie 3.1


Le jeune mage remis de ses émotions s’approcha, un large sourire aux lèvres, mais le souffle toujours aussi court.

– Sincèrement merci jeune demoiselle.

Il me fait une révérence à la fois très cérémonielle et plutôt amusante puis se tient le flanc comme s’il souffrait d’un point de côté.

– Êtes-vous blessé ?

– Ça va aller, je vous remercie. Je vais juste me reposer un peu avant d’y retourner. J’ai été surpris lors de mon entraînement, je n’avais pas vu les deux autres dissimulés dans l’une des tentes. Par contre, eux m’ont vu.

– C’est obligatoire de risquer sa vie pour monter de niveau ?

Il me regarde un instant avant de me répondre puis me sourit de nouveau.

– Non il y a d’autres alternatives, mais je voulais m’essayer sur le terrain. Mais… cela fait longtemps que tu joues ? Tu ne connais pas le roleplay ?

– Le quoi ? Non, fis-je en secouant la tête. C’est problématique ?

– Non pas du tout. Disons que dans cet univers, certaines personnes font ce qui s’appelle du roleplay, du jeu de rôles. En gros, l’on incarne son personnage et ne parle exclusivement que comme il le ferait lui. C’est comme d‘être acteur dans un film sans fin, tu improvises selon ce qui arrive, mais tout en te tenant à ton rôle. Certains s’en moquent royalement cela dit, d’autres font un peu des deux selon les occasions.

– Et toi, tu fais donc du… roleplay ?

– Aussi souvent que possible oui, je trouve ça beaucoup plus intéressant que de simplement courir la campagne à frapper tout ce qui bouge. Tu veux t’y essayer ? Tu es un inventé ou un prédéfini ?

– Un prédéfini, mais cela me tente bien oui.

– Ah ! Logiquement les prédef « sont conçus pour le roleplay justement. Ton créateur ne t’a rien dit ?

– Non, mais je ne sais pas qui c’est.

Il m’emmène alors jusqu’au bâtiment administratif au centre de la ville. Puis devant une sorte de miroir sur pied gravé de symboles runiques et ne reflétant pas grand-chose si ce n’est du vide. Rapidement, les informations sur mon personnage s’y affichent.

– Ah... le nom de ton créateur a été effacé, il a dû mourir depuis ou bien être effacé pour abandon. Et tu t’appelles… Nelle ! Oh putain ! Oh pardon ! C’est toi la nouvelle Nelle !

Décidément ce nom suscite toujours autant de surprise.

– Mais qui est cette Nelle ? Tout le monde semble le savoir, mais personne ne me dit rien.

– C’est… il se racla la gorge… en fait Nelle est liée à un type assez peu recommandable. Abominablement puissant et cruel. Je ne sais si tu en as déjà entendu parler, mais tu es la
femme de Mordred, le chevalier noir à tête de dragon. Bigre ! Ce n’est pas ce que j’appellerais le rôle le plus simple à assumer.