Gaëlle Laurier

Auteur de romances

Découvrez mes univers


En savoir plus

Facebook Twitter Instagram Wattpad Fyctia Scribay Imaginae Booknode



La fiancée de Gravesend aux Wattys 2018

 Publié le Lundi 18 Juin 2018 à 15:19

Cela s'est décidé cette nuit, cela fait quelques jours que je travaille sur cette histoire et certainement que l'envie de créer la pochette n'y était pas étranger. Ce sera La fiancée de Gravesend qui participera aux Wattys 2018.

Nul ne connaissait cette histoire avant cela car je ne publie plus mes œuvres en cours, c'est terriblement frustrant tant pour moi que pour les lecteurs qui attendent une suite lorsque je ne parviens plus à m'y plonger et que l'écriture stagne. 

Sans compter le manque de retours, cela devient affolant. Je comprend la réticence à écrire un commentaire lorsque l'on voit les réactions de certains auteurs, mais là c'est le désert depuis près d'un an. Ces retours, c'est essence de l'auteur, sans il n'avancera pas, il lui manquera une grosse part de motivation à poursuivre. Ou alors il se les gardera plus lui puisqu'il ne parvient pas à cerner si cela plait ou non (ah bah oui hein).

Mais revenons à nos brebis.

Inspirée de l'ambiance de Poldark, l'histoire se passe en Angleterre, fin du 18ème. C'est pas la joie pour les plus pauvres et notre héroïne, Kate, est sur le point de le devenir. La mine de son père ne produit plus rien et ils courent tous à la ruine. La solution, un époux capable de subvenir à ses besoins et de sauver la famille . Mais trouver un mari est devenu ardu vu les pertes engendrées par la guerre d'indépendance. Papa Torntown décide alors de la marier à son associé qui se révèle être une crapule peu recommandable.

Refusant ces fiançailles, Kate cherchera elle-même celui qui pour pourrait les sauver et apprend l'arrivée d'un vétéran de guerre ayant acquis une ferme dans les environs. Bien que ne l'ayant jamais rencontré, elle mise tout sur lui et entreprend de le séduire. Mais ce fameux propriétaire, plus jeune et plus attirant qu'elle ne l'aurait espéré est également réfractaire à l'idée de se marier.

On souhaite cependant bonne chance à la jeune fille.

Derniers commentaires
Tu veux dire que s'y l'on publie par l'intermédiaire de Wordpress, Facebook nous bloque plus ? Zut alors ! Je ne fais plus que ça. Je te pique le lien de ton article, une fois de plus super interessant. Merci Gaelle de décoder (et pas déconner lol) pour nous les méandres de l'internet :) Signé : nunuche du net 2.0
— Romane Rose, le Lundi 09 Juillet 2018
Merci pour ces précisions. Je découvre que j'écris des novellas, et non des romans ! Non pas question taille, mais bien structure. Pour l'histoire des pages, je suis d'accord avec toi, cela n'a aucune importance puisque tu peux écrire en taille de police différente, interligne aussi et marge idem. J'utilise toujours le nombre de mots, je trouve ça plus parlant que le nombre de caractères :) Merci et bisous.
— romane rose, le Vendredi 06 Juillet 2018
Ah fallait que je j'me trompe, voila c'est fait, Gaffe du lundi check !
— Gaëlle, celle du blog oui ^^, le Lundi 18 Juin 2018

Commentaires


Celui-ci sera publié après validation.

Aucun commentaire publié actuellement.