Gaëlle Laurier

Auteur de romances

Découvrez mes univers


En savoir plus

Facebook Twitter Instagram Wattpad Fyctia Scribay Imaginae Booknode



L'étrange machine du Professeur Sarin, critique

 Publié le Samedi 24 Mars 2018 à 07:47

Une bien belle surprise de découvrir cette critique sur Wattpad. Il y a quelques temps, j'avais proposé la fiction L'étrange machine du Professeur Sarin auprès du compte ScienceFictionFr, répertoriant les histoires de ce genre sur la plate-forme. 

Cette fiction fait depuis partie des découvertes (la troisième) de leur recueil La bibliothèque du vaisseau que je vous invite à consulter si vous aimez la S-F. Le résumé ainsi que la critique se trouvent ici (et vous l'avez même en audio :) !

Eh bien Voyageureuses, vous êtes déjà de retour ? Quoi ? Non, vous ne m'avez jamais vu mais nous parlons entre Bibliothécaires. Vous avez déjà fini votre histoire ? J'espère qu'elle vous a plu. Une nouvelle ? Voyons voir, ce que j'ai à vous proposer... Ah ! Venez découvrir le Système solaire des Neuf de GaelleLaurier. Le destin de L'étrange machine du Professeur Sarin vous attend.

Résumé

Du haut de ses quatorze ans, Iluna Ekson rêve de seconder son père dans son entreprise de transport de fret spatial. Malheureusement, quand leur plus gros client, la Confrérie d'Hélis, décide de se passer de leurs services, la jeune fille et sa famille doivent débarrasser le plancher dans les plus brefs délais. Un mystérieux professeur, Monsieur Sarin, souhaite profiter des capacités de stockage de leur vaisseau cargo pour se rendre, lui et son étrange machine, jusqu'à la Terre où il veut présenter son prototype à un congrès scientifique.. La famille Ekson, à défaut d'une meilleure opportunité, accepte la mission, non sans négocier le voyage contre une coquette somme.

Le trajet ne se passera évidemment pas comme prévu et changera à jamais la vie d'Iluna.

En parallèle, nous découvrons Jared Kerid, capitaine en second sur une mission diplomatique de routine à bord du Xionis, vaisseau militaire de pointe du Système des Neuf. Dragueur et ambitieux, Jared a du mal à accepter son rôle de subordonné... mais il reste malgré tout un homme à la loyauté dévouée à ses supérieurs.

Malheureusement le Xionis est attaqué et son équipage est fait prisonnier par la Confrérie d'Hélis : le quartel commercial est à la recherche d'un homme leur ayant volé un prototype expérimental très puissant et ils sont prêt à tout pour le récupérer. Jared ne parvient à s'échapper qu'in-extrémis... et pourtant il n'a pas fini d'entendre parler de cette foutue machine ! A peine sorti d'affaire, ses supérieurs, en la personne du général Duncan, le lancent de nouveau à la poursuite de l'infernale invention, dont il ignore tout.

Ces deux intrigues de prime abord parallèles projeteront nos deux héros dans une aventure aux enjeux terribles. Pris au milieux de luttes politiques, ils seront confrontés au choix impossible d'agir seuls ou de faire confiance à un système dont ils ne connaissent pas les motivations.

L'avis d'Onir :

Les personnages sont accrocheurs. Leurs personnalités sont opposées et leurs histoires assez différentes pour que l'alternance des points de vue soit un réel atout. Les deux sont des archétypes : l'héroïne naïve, investie d'une mission et n'ayant qu'une parole, et le militaire, dragueur, qui désire avant tout une promotion. Ils fonctionnent très bien ensemble et offrent un duo qui régale. La naïveté d'Iluna nous permet d'apprendre avec elle, un procédé narratif efficace que l'autrice maîtrise à merveille. Jared, lui, nous montre l'aspect plus politique et nous rappelle que deux systèmes solaires sont sur le point d'entrer en guerre à cause de cette machine.

Par ailleurs, l'autrice ne nous ensevelit pas sous une multitude d'informations concernant son univers. On le sent riche et développé mais, outre un lexique clair et concis au début, aucune explication lourde ne coupe la narration. Il n'est pas sans rappeler Star Trek, par ses titres militaires par exemple, permettant aux lecteurices de se retrouver dans des références communes.

Même si l'intrigue n'en est qu'à son début (27 chapitres, quand même...) et qu'on peine un peu à voir où elle va mener les personnages, le scénario parait très prometteur ! La politique y est centrale et l'on sent que les deux héros vont rapidement y être confrontés d'une manière ou d'un autre. Des enjeux qui les dépassent planent au-dessus de leur tête.

D'ailleurs s'il devait y avoir un bémol à l'histoire, il serait là : il faut presque dix-neuf chapitres aux deux héros pour se rencontrer et, durant ce temps-là, on n'en sait que très peu sur le fonctionnement de la machine et encore moins sur ce qu'elle va devenir. Néanmoins, les derniers chapitres publiés mettent en scène les tests du prototype, et commencent à lever les nombreuses et légitimes interrogations de læ lecteurice.

Que va devenir le prototype ? Jared et Iluna vont-ils le livrer à Hélis ou au système des Neufs ? S'en servir ? Le détruire ? Il faut espérer que l'autrice publiera vite la suite afin de nous révéler le destin de l'étrange machine du Professeur Sarin.

Critique par Onir_Ynao 

Voix par cestdoncvrai

Musique : Art of Silence par Uniq

Derniers commentaires
Tu veux dire que s'y l'on publie par l'intermédiaire de Wordpress, Facebook nous bloque plus ? Zut alors ! Je ne fais plus que ça. Je te pique le lien de ton article, une fois de plus super interessant. Merci Gaelle de décoder (et pas déconner lol) pour nous les méandres de l'internet :) Signé : nunuche du net 2.0
— Romane Rose, le Lundi 09 Juillet 2018
Merci pour ces précisions. Je découvre que j'écris des novellas, et non des romans ! Non pas question taille, mais bien structure. Pour l'histoire des pages, je suis d'accord avec toi, cela n'a aucune importance puisque tu peux écrire en taille de police différente, interligne aussi et marge idem. J'utilise toujours le nombre de mots, je trouve ça plus parlant que le nombre de caractères :) Merci et bisous.
— romane rose, le Vendredi 06 Juillet 2018
Ah fallait que je j'me trompe, voila c'est fait, Gaffe du lundi check !
— Gaëlle, celle du blog oui ^^, le Lundi 18 Juin 2018

Commentaires


Celui-ci sera publié après validation.

Aucun commentaire publié actuellement.