Chroniques et partages

 Beautiful paradise

Publié le Jeudi 29 Décembre 2016 à 19:10


Je lis actuellement la saga de Beautiful Paradise de Heather L. Powell.

Je fus tout d’abord étonnée de voir le format de ces neuf tomes allant de 62 à 109 pages chacun, j’ai trouvé ça assez court ! Surtout pour être séparés en 9 tomes (le premier étant gratuit sur Amazon certes, mais pas les autres). Ce n’était peut-être pas nécessaire de faire autant de volumes.

Ensuite, l’intrigue...

 

Certains commentaires avançaient qu’il n’y avait rien de nouveau sous ce soleil des Bahamas. Une histoire de jeune fille amoureuse d’un milliardaire (et bien plus encore). Personnellement, me m’étant pas encore  gavée de ce genre d'histoire, ça passe, mais je peux comprendre que ça lasse, c’est un thème assez récurrent. Les personnages sont sympas, mais sans plus. Le héros est beau, chose qui ne peut échapper puisque c’est répété encore et encore (pléonasme). L’héroïne est une déesse qui s‘ignore au début, c’est encore du déjà vu, c’est dommage. Non pas que je souhaite des romances avec une fille de poids et un mec moche, mais leur physique est si mis en avant que cela fait bourrage de crâne à force.

Ce doit être le point le plus dérangeant de cette série, les répétitions. Au niveau des mots mais surtout des rappels sur l’histoire et les personnages. Je croyais avoir affaire aux résumés de début de feuilleton sauf que cela se situe à tous les moments possibles et devient vite lourd.

Il n’y a déjà pas beaucoup à lire, l’on ne risque pas d’oublier que bidule est l’ex toujours amoureux, mais qui blablabla déjà répété trois fois depuis qu’il est apparu. Cela fait un peu remplissage et vu le nombre de pages déjà faible, si l’on devait enlever ces passages répétitifs, c’était bouclé en deux ou trois tomes grand max.

Sinon, j’avoue suivre l’histoire avec l’envie de savoir comment cela va finir, mais sans coup de cœur. Juste une grande curiosité. Certaines choses se devinant à des kilomètres; des scènes de sexe un peu nombreuses (mais bon, c’est mon avis) qui prennent encore de la place plutôt que de laisser les petits mystères entourant les héros se charger de se développer.

Bref, sympa, à lire, conseillé si l'on n'est pas blasé des belles et de leurs milliardaires.

Résumé:

Solveig s'apprête à vivre un nouveau départ, direction les Bahamas, l'île de Cat Island, où son excentrique tante possède des chambres d'hôtes. Soleil, plage de sable fin et palmiers, c'est dans ce cadre paradisiaque que Solveig rencontre le multimilliardaire William Burton, et le coup de foudre est immédiat ! Un univers merveilleux s'offre alors à la jeune Parisienne. Seule ombre au tableau, le mystérieux jeune homme cache quelque chose, son passé est trouble. Entre un irrépressible désir et un impalpable danger, la jeune fille acceptera-t-elle de suivre le beau William ? A-t-elle seulement le choix ?